Dans cet article:
La Revue du Prospectus>Prospectus & Société>L'impact socio-économique de MEDIAPOST en France décrypté

Prospectus & Société

L’impact socio-économique de MEDIAPOST en France décrypté

Publié le 02/10/2020 -
L’écosystème du papier-graphique en France, par ses externalités positives, contribue activement à l’économie nationale. Le prospectus, en tant que pilier indispensable et indissociable des nombreux autres usages du papier, joue un rôle déterminant dans cet écosystème. Une bonne raison de mesurer les retombées socio-économiques de l’imprimé publicitaire, notamment celles liées à l’activité des entreprises spécialisées dans la distribution. Une démarche qu’a menée MEDIAPOST.
L’impact territorial de MEDIAPOST

La RSE implique désormais que les entreprises connaissent leurs externalités. Dans cette perspective, MEDIAPOST a souhaité évaluer ses impacts socio-économiques dans les territoires. Parmi les objectifs visés, celui de déterminer la contribution de ses impacts à ceux du prospectus. Et, à plus forte raison, à ceux de la filière du papier-graphique. Pour ce faire, MEDIAPOST a mandaté le cabinet Utopies afin de réaliser une étude d’empreinte socio-économique de son activité.

Alexis Sailly, Responsable Développement Durable et Affaires Publiques chez MEDIAPOST, a accepté de revenir sur cette démarche et livrer les principaux résultats de l’étude à La Revue du Prospectus.

Une étude d’empreinte socio-économique réalisée par le cabinet UTOPIES

La Revue du Prospectus : avant toute chose, pourquoi avoir choisi le cabinet Utopies ?
Alexis Sailly : Le cabinet Utopies correspondait parfaitement à nos exigences pour mener une étude d’empreinte socio-économique, tant en matière de renommée que d’expertise. Utopies a été fondé en 1993 par Elisabeth Laville (une spécialiste du développement durable !) et s’est imposé au fil des années grâce à la qualité de ses études d’empreinte socio-économique. Preuve en est, l’outil de mesure développé par Utopies, sur lequel s’appuie ce dernier pour réaliser ses études est reconnu par d’autres cabinets d’envergure.

LRDP : Pouvez-vous nous en dire plus sur cet outil et les données analysées ?
AS : Pour faire simple, l’outil (Local Footprint) d’Utopies simule les impacts d’une activité dans l’économie en s’appuyant sur de multiples statistiques nationales et sectorielles issues de diverses sources (INSEE, Eurostat, etc.). La simulation est réalisée en fonction de chaque territoire et de chaque secteur d’activité impacté… Et croyez-moi, cette finesse rend l’analyse des résultats de l’étude d’autant plus passionnante ! Très concrètement, Utopies a analysé la trajectoire des flux monétaires injectés par MEDIAPOST dans l’économie française en 2019, à savoir les salaires versés, environ 200 millions d'euros, et les achats réalisés, s'élevant à près de 65 millions d'euros. Plus encore, le cabinet a retracé les répercussions de ces flux, par secteur économique, aux niveaux national, régional et départemental. L’objectif était de déterminer combien d’emplois sont soutenus et quelles sont les richesses (en PIB) générées par ces flux.

Une précision toutefois, sur les 63 millions d’euros d’achats, ceux réalisés auprès du Groupe la Poste, qui s’élèvent à 35 millions d’euros, n’ont pas été analysés. En effet, Utopies a décidé de les exclure du périmètre, pour éviter de tracer des flux monétaires identiques. Des dépenses non prises en compte dans l’étude et l’analyse d’Utopies donc, mais qui témoignent des synergies importantes entre les filiales du groupe !

Les résultats de l’étude

LRDP : Quels sont donc les impacts de votre activité, en quelques chiffres ?
AS : 
L'activité de MEDIAPOST soutient 14 300 emplois sur l'ensemble du territoire. Plus de 65% de ces emplois soutenus sont des collaborateurs ; ce qui témoigne de la volonté de MEDIAPOST d'être un employeur de premier plan. Autre chiffre, par son activité, MEDIAPOST contribue à créer plus de 570 millions d'euros de richesse dans l'économie. Si l'on se concentre sur les achats de MEDIAPOST par exemple, on peut voir que ceux-ci soutiennent 1 640 emplois en France (dont 59% emplois indirects) et que chaque euro dépensé génère 1,9€ de chiffre d'affaires additionnel dans l'économie.

 

« L'activité de MEDIAPOST soutient 14 300 emplois sur l'ensemble du territoire. Plus de 65% de ces emplois soutenus sont des collaborateurs. Un chiffre qui témoigne du faible recours à l'externalisation et de la volonté de MEDIAPOST d'être un employeur de premier plan au niveau national »
Alexis Sailly – Responsable Développement Durable et Affaires Publiques, MEDIAPOST

LRDP : Sauriez-vous nous dire que représente vos impacts vis-à-vis de ceux de la filière papier-graphique ?
AS : Bien sûr ! Sur ce sujet, je pense qu’il est intéressant de mettre en perspective les résultats de l’étude menée par Utopies avec ceux de l’empreinte socio-économique de la filière papier, notamment au regard des chiffres concernant le prospectus en France. Pour faire simple, toutes choses égales par ailleurs, on peut voir que 25% des emplois soutenus par le prospectus en France sont en réalité soutenus par MEDIAPOST (1). Autre exemple, on peut considérer que près de 23% de la contribution au PIB national du prospectus résulte de l’activité de MEDIAPOST (2).

LRDP : Des chiffres conséquents qui tiennent au fait que le prospectus est au cœur de l’écosystème du papier-graphique ?
AS : Tout à fait ! A lui seul, le prospectus représente 20% des emplois de l’écosystème du papier-graphique et 15% de la contribution au PIB national de ce même écosystème. Il est essentiel de comprendre qu’il existe une interdépendance très élevée entre les différents usages du papier graphique, et in fine, entre les acteurs de la filière. Un chiffre est particulièrement révélateur en la matière. Près de 38 000 emplois dépendent directement du prospectus en France, car ce support représente une part critique du chiffre d’affaires d’entreprises présentes dans tous les territoires (3).

Au-delà des résultats de l'étude

LRDP : Mettons l’étude Utopies de côté. Sur le sujet de l’emploi, avez-vous des liens avec le secteur de l’économie sociale et solidaire ou celui de l’insertion ?
AS : A défaut de pouvoir vous éclairer sur l’ensemble de l’écosystème du papier-graphique, je vais vous répondre pour MEDIAPOST. Nous travaillons depuis plusieurs années avec des ESAT, c’est-à-dire des établissements médico-sociaux qui ont pour objectif l'insertion sociale et professionnelle des adultes handicapés. A ce jour, MEDIAPOST a plus de de 80 ESAT référencés parmi ses fournisseurs et ce chiffre tend à augmenter dans les prochaines années, naturellement ! La dynamique est d’ailleurs comparable s’agissant de nos liens avec certaines entités de l’ESS. J’ai en tête notre partenariat avec Nouvelle Attitude, avec laquelle nous collaborons pour la collecte et le recyclage de nos déchets. C’est une Structure d’Insertion par l’Activité Economique conventionnée par l’Etat implantée partout dans le territoire.

LRDP : Dans un contexte économique particulièrement difficile, quel regard portez-vous sur les impacts socio-économiques de MEDIAPOST et de manière plus générale sur ceux du prospectus ?
AS 
: Je pense qu’il est important de rendre nos parties prenantes conscientes des externalités socio-économiques du prospectus, somme toute très positives. Cela peut-être d’autant plus nécessaire compte tenu de la position de ce support dans l’écosystème du papier-graphique qui, faut-il le rappeler, a un véritable poids dans l’économie française. En tant que leader de la distribution d’imprimés publicitaires en France, MEDIAPOST se devait de participer à cet effort de conscientisation. L’étude réalisée par Utopies apporte en cela des éclairages nouveaux. Mais l’ambition de MEDIAPOST ne s’arrête pas là. L’enjeu est désormais de porter un discours global sur le prospectus, qui dépasse les seules données socio-économiques. De son efficacité à son rapport sur l’environnement, MEDIAPOST est déterminée à prouver que ce média, par ses multiples usages, a toute sa place dans la société.

 

Les principaux chiffres à retenir de l'étude Utopies (données 2019)

  • Près de 200 millions d'euros de salaires
  • Près de 65 millions d'euros d'achats réalisés auprès de fournisseurs et 35 millions d'euros après du Groupe La Poste en 2019
  • Les achats de MEDIAPOST génèrent 1 640 emplois en France, dont 960 emplois indirects (59%) et 680 induits (41%)
  • Les achats de MEDIAPOST génèrent 86 millions d'euros de PIB
  • Chaque euro d'achat réalisé par MEDIAPOST génère près de 2€ de chiffre d'affaires additionnel dans l'économie
  • Les salaires versés par MEDIAPOST soutiennent 12 660 emplois en France (74% d'emplois directs)
  • Les salaires versés par MEDIAPOST génèrent 486 millions d'euros de PIB
  • Chaque million d'euros dépensé en salaire par MEDIAPOST soutient environ 65 emplois

 

(1) 14 300 emplois soutenus par MEDIAPOST, sur les 60 000 soutenus par l’imprimé publicitaire selon l'étude EY.
(2) La contribution au PIB national du prospectus s'élève à 2,6 milliards d’euros selon l'étude EY. L’activité de MEDIAPOST contribue quant à elle à créer 572 millions d'euros de richesse dans l'économie française selon l'étude conduite par Utopies.
(3) Etude d'empreinte socio-économique de la filière papier-graphique, EY - Culture Papier, 2019.